30 avril 2020
-
-

Comment ajouter de la réalité augmentée dans un livre ?

La réalité augmentée envahi petit à petit notre quotidien. Tout droit sortie des films de science-fiction, cette technologie est désormais accessible à tous grâce à des applications de plus en plus nombreuses sur nos smartphones. On a longtemps cru que le digital allait faire disparaître le papier, mais non, loin s’en faut. Les livres physiques résistent bien, il suffit de constater le nombre de Salons du Livre qui fleurissent chaque années et le nombre de livres qui apparaissent chaque jour. Mais, force est de constater, que le support papier a souvent rêvé de se voir agrémenté de contenus complémentaires, comme de la vidéo ou de l’immersion panoramique. 

QRCode, ancêtre de la Réalité Augmentée ?

Le code QR (en anglais QR Code, pour Quick Response Code) est un type de code-barres en deux dimensions (ou code matriciel) constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc. L’agencement de ces points définit l’information que contient le code.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_QR

Longtemps, seul le disgracieux QRCode a permis de remplir ce rôle, maladroitement. En effet, un QRCode est un encodage comme le bon vieux code barre de nos articles de supermarché, mais un peu plus complet, capable de renvoyer vers une page web, par exemple. Il a été longtemps boudé, faute de facilité de mise en oeuvre et surtout de lecture. Il est devenu un peu plus accessible depuis qu’Apple et Google ont décidé de l’implanter nativement dans la fonction photo de nos smartphones. Mais, malgré tout, quoi de plus laid qu’un livre truffé de QRCodes à longueur de pages. Pas pratique à créer pour l’éditeur et pas très engageant pour l’utilisateur.

Contenu augmenté, nouvel eldorado des éditeurs de livres ?

Voilà que la Réalité Augmentée offre un nouvel espoir à la fois aux auteurs qui veulent agrémenter leur oeuvre, que les éditeurs qui veulent offrir de nouvelles expériences de lecture à leur clients, et à ces derniers de découvrir une nouvelle approche de découverte littéraire.

« Margot la Goutte d’eau » aux éditions Les Heures Bleues offre à ses jeunes lecteurs la joie d’être raconté par son auteure Emilie Demers

Mais, une fois de plus, pour qu’une technologie soit largement utilisée, il est indispensable de la rendre accessible au plus grand nombre et super simple à mettre en oeuvre. Alors que jusqu’ici, pour faire un livre avec du contenu augmenté il fallait des compétences techniques très pointues et des moyens financiers non négligeables, un acteur technologique a décidé de vulgariser l’usage de la réalité augmentée en développant un logiciel en ligne, qui transforme n’importe quel visuel en objet « augmenté », en quelques secondes… et sans connaissances techniques.

Couverture du livre « A nos héros du quotidien » aux Editions du Signe avec Réalité Augmentée wow.ink

Agences vs plateforme clé-en-main ?

Des agences capables de créer une application de Réalité Augmentée il en existe de nombreuses, mais rares sont celles qui offrent une plateforme complète, prête à être déployée pour un éditeur.

La plateforme wow.ink a été conçue pour répondre aux besoins des éditeurs, en leur mettant à disposition un logiciel en ligne (CMS ou gestionnaire de contenus), permettant en quelques clics de transformer n’importe quel visuel en un contenu augmenté. Il suffit de télécharger l’image que le logiciel doit reconnaître (une photo, un visuel, une mise en page…), d’y associer un contenu digital (une vidéo, une photo panoramique, une vidéo 360°, voire un objet 3D…) et c’est tout. Une fois enregistré, l’application installée sur n’importe quel smartphone reconnaitra le visuel et superposera en Réalité Augmentée le contenu digital choisi. Le logiciel enregistre toutes les actions de l’utilisateur, afin de fournir des données marketing précieuses sur sa façon de vivre l’expérience.

L’application qui sert de « lecteur » peut être entièrement personnalisée pour l’éditeur et devenir un véritable outil central dans sa relation client, au-delà même de la fonction « Réalité Augmentée ». Il est possible d’y encapsuler le site web de l’éditeur, son catalogue d’ouvrages, un outil de discussion, et des fonctions de « push » afin de tenir régulièrement au courant le client des nouveautés… des fonctionnalités qui transforme l’outil en une application dédiée pour l’éditeur.

La révolution digitale des éditeurs, initiée il y a plusieurs années, se voit désormais complétée par la brique qui manquait tant pour faire se réconcilier les deux mondes, celui du livre physique et de la transformation digitale.

Demandez une démo gratuite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *