2 février 2022
-
-

Intégrer un contenu numérique dans un livre aussi rapidement que poster une photo sur Instagram

On a tous, un jour ou l’autre, voulu en savoir plus en lisant un livre, en regardant un tableau ou en goutant un vin sans pour autant trouver l’information qu’aurait pu nous donner directement l’auteur, l’artiste ou le vigneron.

Le livre digital aurait pu combler ce besoin mais nous restons encore souvent attachés à l’objet imprimé. Pourtant une autre technologie pourrait facilement y répondre : la réalité augmentée.

Avec wow.ink on a tenté de répondre à la question suivante : « Pourquoi la réalité augmentée n’a-t-elle pas encore envahi tous les supports imprimés ? »
La technologie est mûre, elle est assez bien comprise par le grand public mais elle reste encore très souvent cantonnées aux grandes marques. Créer un livre en réalité augmentée coûte si cher que la rentabilité enterre vite la plupart des projets.

Avec wow.ink, le défi était clair : ajouter un contenu en réalité augmentée doit être aussi simple et rapide que de poster une photo sur Instagram ou de faire un post Facebook.
Pour en vulgariser l’usage, nous avons créé une solution logicielle extrêmement simplifiée, presque basique.

wow.ink c’est donc juste ça : 
1. On poste une image dans le gestionnaire de contenus wow.ink
2. On lui associe un lien, une photo 360, une vidéo. 
3. Le logiciel se charge de reconnaitre l’image importée et d’y superposer le contenu additionnel. 
4. Le lecteur utilise l’application et découvre les contenus ajoutés.
Les usages sont infinis…

Un auteur peut offrir à ses lecteurs tout ce qu’il n’a pas pu dire dans son livre. Un vigneron peut parler de son vin au delà de ce que dit l’étiquette de ses bouteilles. Un artiste peut faire ressentir les émotions qu’il a voulu exprimer : recettes de cuisine, catalogues produits, tableaux, photographies… Tout support imprimé peut se voir compléter par des contenus additionnels.

wow.ink offre désormais à l’industrie créative, le chaînon manquant entre le papier et le digital, de manière simple et sans limite.

Ah, une dernière chose, imaginez maintenant qu’on y ajoute une couche blockchain pour protéger les ayants droits grâce à la technologie NFT, et vous pouvez imaginer ce que wow.ink pourra bientôt apporter à l’industrie de l’édition papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *