7 novembre 2022
-
-

La reconnaissance d’images au service des étiquettes de vin

Le choix du vin peut vite se transformer en parcours du combattant, même pour les connaisseurs. Provenance du cépage, millésime, grands crus, difficile de savoir où donner de la tête tant le choix est vaste. Pour faciliter l’accès aux connaissances, aussi bien aux néophytes qu’aux férus de vins, et faire découvrir de nouveaux univers viticoles au plus grand nombre, la reconnaissance d’images se trouve être un atout de taille. En s’intégrant naturellement aux bouteilles, la reconnaissance d’images propose des informations supplémentaires aux clients, en les invitant seulement à scanner l’étiquette.

Imaginez-vous face à un rayon avec des dizaines de vins. Entre les couleurs, les appellations et les mentions souvent abstraites, le consommateur se retrouve livré à lui-même. Premier réflexe ? Regarder, comparer, scruter les différentes étiquettes entre les bouteilles, seul véritable marqueur de différence. Mais souvent frustrant, ce petit bout de papier permet rarement d’en connaître davantage. La raison est simple. Une fois passé les informations légales obligatoires, la place restante se fait rare. C’est à ce moment que la reconnaissance d’images entre en jeu, permettant de dépasser le simple support matériel.

Le concept permet de scanner l’étiquette, pour lire et regarder du contenu additionnel sur son téléphone. Pour faire simple, le concept fait parler, fait vivre la bouteille avec un écran. Le vigneron possède alors un champ de possibilités immense afin de mieux vous informer sur son produit. Un moyen de vraiment différencier chaque vin, d’avoir une personnalisation plus approfondie de la bouteille. Terminé le temps où la surface de l’étiquette représentait le seul moyen d’expression.

Mais concrètement, pour vous, client, quels apports ? Tout simplement la possibilité de choisir plus efficacement et simplement. Plus qu’une bouteille, vous pouvez en apprendre davantage sur le domaine viticole qui s’y cache derrière. Le vigneron peut vous retracer le parcours de son vin, des pousses du raisins jusqu’à sa cave. Une manière de recréer du lien à travers la réalité augmentée, et le sentiment de savoir réellement ce qu’on goûte. Vidéos, animations, textes supplémentaires, c’est également utile pour vulgariser les informations, permettre au grand public de comprendre le vin proposé.

Aujourd’hui certains outils proposent ce service de réalité augmentée adapté au domaine viticole, comme 1fo.vin, proposant une étiquette virtuelle 100% personnalisable, en fonction des envies et des informations qui tiennent à coeur le vigneron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *